Pour lutter contre les inégalités dès le plus jeune âge, la Croix-Rouge française a besoin de la générosité de tous

Publié le 17/12/2018

En France, 3 millions d’enfants pauvres sont directement affectés par la situation de précarité dans laquelle vivent leurs parents. Dès lors, comment se construire un avenir ? Comment faire face aux aléas de la vie lorsque les bases sont déjà fragiles ? Comment éviter la reproduction sociale de la pauvreté ?
En cette fin d’année où petits et grands rêvent à la magie de Noël, la Croix-Rouge française reste plus que jamais mobilisée et compte sur la générosité de tous pour poursuivre son engagement auprès des enfants et leurs familles.

« Il est primordial de développer des structures d’accueil pour la petite enfance, de mettre en place des actions favorisant la mixité sociale, le lien parents/enfants et l’accompagnement à la parentalité pour permettre de rompre avec la reproduction sociale de la pauvreté. Accompagner les familles impactées par la précarité, la maladie ou qui ont dû fuir leur pays est une priorité pour la Croix-Rouge française.»
Jean-Christophe COMBE, Directeur Général de la Croix-Rouge française.

Rompre la spirale de la précarité dès l’enfance

Protéger, accueillir et accompagner les enfants, notamment les plus fragiles et les plus en danger, ainsi que leur famille, dans une logique de prévention, constitue pour la Croix-Rouge française l’une de ses ambitions fortes. Dans la pleine logique de la convention internationale des droits de l’enfant, l’association privilégie toujours l’intérêt supérieur de l’enfant et de sa famille, quelles que soient les actions qui leur sont destinées. Avec plus d’une centaine d’établissements (crèches, haltes garderies, maisons d’enfants à caractère social, centres de protection maternelle et infantile, centres de placement, centres maternels…), la Croix-Rouge française œuvre au quotidien pour le bien-être des enfants et des familles en difficulté.
 

Les actions enfants et familles à la Croix-Rouge française sont par exemple :

  • 60 établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) dotés d’un projet social commun pour notamment favoriser la mixité sociale en accueillant tous les enfants et apporter des réponses adaptées aux besoins des familles
  • 8 services de protection maternelle et infantile (PMI)
  • 25 « Espaces Bébé Parents » (EBP), véritables lieux d’accueil, d’information et d’orientation destinés aux parents avec enfants de moins de 3 ans pour favoriser la création de lien social
  • 30 activités de protection de l’enfance : relais parentaux, centres maternels, centres parentaux, services de placement familial, maisons d’enfants à caractère social, services d’accueil de jour, activités dédiées à l’accueil de mineurs non accompagnés, service mobile d’accompagnement à la parentalité, une pouponnière, centres sociaux, maison des parents…
  • De nombreuses actions menées également par les bénévoles pour apporter une aide quotidienne aux familles en situation de précarité, à travers des aides matérielles, l’apprentissage de la langue ou encore l’accès aux loisirs.
Une campagne d’appel à dons dédiée à la petite enfance : « Le Père Noël n'existe pas. Vous si. »

Alors que chacun voudrait que la magie de Noël illumine les yeux de tous les enfants, la Croix-Rouge française a décidé de mobiliser le plus grand nombre sur la situation difficile de beaucoup trop d’entre eux et consacre sa campagne de fin d’année à l’enfance en précarité. Au travers d’un spot vidéo percutant et d’un visuel impactant réalisé gracieusement par l’animateur, journaliste et photographe Nikos Aliagas, l’association compte créer une émotion forte et encourager le plus grand nombre à donner pour devenir le Père Noël de ces enfants. Cette campagne est bien sûr diffusée uniquement sur les réseaux sociaux pour ne pas y exposer les enfants.
Faire un don

A propos de la Croix-Rouge française

Dans les grandes agglomérations, en zone rurale, dans les banlieues, partout en France, mais aussi à l’international, des femmes et des hommes, bénévoles et salariés de la Croix-Rouge française, spécialistes du secourisme, acteurs de la solidarité sociale et sanitaire ou simplement porteurs d’humanité, engagés dans la réalisation d’un puissant idéal, viennent en aide et accompagnent des millions de personnes chaque année.
En 2017, plus de 85 000 victimes ont été secourues et près de 130 000 citoyens ont été initiés ou formés aux gestes qui sauvent ; 1 200 000 ont été accueillies et accompagnées au titre de l’action sociale ; 3 690 000 personnes ont été aidées à l’international ; 25 000 étudiants ont bénéficié d’une formation sanitaire et sociale…

campagne-pere-noel