La destruction d’installations médicales est “inacceptable”

Copyright Reuters
Publié le 16/01/2009

Après la destruction de l’hôpital Al Quds et des bâtiments administratifs du Croissant-Rouge palestinien, et que son personnel ait été empêché d’accomplir correctement sa mission de secours des blessés, la Fédération Internationale Croix-Rouge Croissant-Rouge juge la situation particulièrement "alarmante", et la destruction d’installations médicales “inacceptable”.

Les informations transmises aujourd'hui par le Croissant-Rouge palestinien et d'autres organisations humanitaires présentes sur le terrain à Gaza sont particulièrement alarmantes, a indiqué aujourd'hui (15 janvier 2009) la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

La Fédération internationale juge la situation complètement et totalement inacceptable compte tenu des normes en matière de droit international humanitaire et des principes et valeurs humanitaires universels en vigueur. Elle condamne les dégâts importants occasionnés aux installations du Croissant-Rouge palestinien et le fait que son personnel a été empêché d’accomplir correctement sa mission.

Elle condamne en particulier la destruction de l’hôpital Al Quds et des bâtiments administratifs du Croissant-Rouge palestinien qui a été à l’origine d’un important incendie. Le deuxième étage de l’hôpital a été touché directement par les bombardements, qui ont provoqué des départs de feux dans la pharmacie et d’importants dégâts dans de nombreuses parties de l’hôpital.

Cinq cent personnes, dont 30 patients blessés lors du conflit, sont actuellement bloquées au rez-de-chaussée de l’hôpital. Craignant pour leur vie, elles sont aussi exposées à la poussière et aux fumées provoquées par les attaques et autres conséquences du conflit.

En outre, un entrepôt du Croissant-Rouge a brûlé ce matin après une attaque des forces armées israéliennes. Les volontaires du Croissant-Rouge palestinien qui se sont précipités sur les lieux pour éteindre les flammes ont essuyé les tirs de l’armée israélienne et n’ont pu approcher du bâtiment. L’entrepôt du Croissant-Rouge palestinien est situé dans un bâtiment qui abrite également un vaste dépôt de carburant, faisant craindre une explosion qui pourrait provoquer des pertes humaines et matérielles massives et inutiles. La Fédération internationale note et déplore également les attaques perpétrées contre le bâtiment et les entrepôts des Nations Unies.

La Fédération internationale et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui est pleinement engagé et opérationnel dans la région, déplorent la dégradation de la situation humanitaire et les souffrances subies par la population de Gaza.

Par ailleurs, la Fédération internationale salue le travail accompli par le personnel médical et les volontaires du Croissant-Rouge palestinien et regrette que leur travail n'ait pas été facilité comme il aurait dû l’être conformément aux règles habituelles applicables aux situations de conflits.

Des milliers de personnes ont un besoin urgent de soins médicaux qu’il est pratiquement impossible de prodiguer du fait de la poursuite des hostilités et de l’absence de couloirs humanitaires permettant d’atteindre les populations civiles. Les parties au conflit doivent permettre l’ouverture immédiate de ces couloirs afin d’alléger les souffrances de la population civile dans la bande de Gaza.