Le plan canicule 2005

Publié le 05/06/2005

Les actions menées par la Croix-Rouge dans le cadre du Plan National Canicule élaboré par le ministère des solidarités, de la santé et de la famille.

La Croix-Rouge française est engagée dans ce dispositif, aux côtés des pouvoirs publics. Conformément à l'accord cadre national signé en juillet 2004 avec le ministre de la Santé, son concours porte sur la mise en oeuvre d'actions multiples et diverses. Elles sont regroupées autour de 4 grands axes : le soutien aux pouvoirs publics, l'aide aux populations les plus vulnérables, le renfort dans les structures Croix-Rouge et la prévention.

 

Actions de soutien aux pouvoirs publics / secours publics

  • Renfort et soutien des cellules d’accueil téléphoniques préfectorales
  • Formation des écoutants (agents de la préfecture) des cellules d’accueil téléphoniques préfectorales
  • Renforcement des cellules d’accueil d’urgence des hôpitaux
  • Renforcement des équipes SMUR ou Sapeurs-pompiers par la mise à disposition d’équipes de prompts secours
  • Distribution d’eau, en cas de blocage sur les autoroutes
  • Mise à disposition de bénévoles dans le cadre de l'ouverture de lieux publics rafraîchis.

Actions auprès des populations cibles

  • Incitation des personnes âgées et handicapées, isolées, à se faire recenser auprès des pouvoirs publics (plan Vermeil)
  • Information, accueil, écoute des populations cibles dans le cadre des actions Croix-Rouge française
  • Renfort ou mise en place de tournées de Samu social
  • Ouverture de lieux d’accueil de jour tempérés pour les sans-abris
  • Renfort et soutien des personnels des établissements pour personnes âgées
  • Visite des personnes âgées isolées à leur domicile

Actions auprès des populations cibles dans les structures et Établissements de la Croix-Rouge française

  • Renfort et soutien des personnels d’établissements pour personnes âgées et de services à domicile Croix-Rouge française
  • Renfort et soutien de Centres d’Hébergement d’Urgence Sociale Croix-Rouge française

Actions spécifiques auprès des populations

  • Prévention sur les dispositifs prévisionnels de secours
  • Distribution d’eau sur les lieux hautement touristiques et de rassemblement

Le Plan National Canicule s'articule autour de quatre niveaux d'alerte progressifs qui définissent les actions nationales et locales en matière de prévention et de gestion de crise pour faire face à une éventuelle vague de chaleur.

 

Niveau 1 - Veille saisonnière

Ce niveau est activé chaque année du 1er juin au 31 août. L'Institut de veille sanitaire (InVS) et Météo France mettent en place leur procédure de veille climatique et sanitaire. Des messages de recommandations sanitaires sont diffusés selon l'évolution de ces indicateurs.
Tous les services concernés, au niveau national, départemental et communal vérifient l’efficacité des dispositifs d’alerte et les coordonnées des personnes vulnérables.
Dans chaque département, un Comité Départemental Canicule, présidé par le Préfet, se réunit afin de définir le plan canicule à l'échelon départemental.
La Croix-Rouge française participe à cette mission de vigilance dans chaque département en définissant ses possibilités d'actions, et en proposant leur inscription dans le plan canicule du département.

 

Niveau 2 - Pré alerte

Le niveau 2 est déclenché lorsque les indices biométéorologiques prévus à 3 jours, atteignent ou dépassent les seuils dans au moins un département. Il est déclenché par le ministre de la Santé qui en informe les Préfets concernés. Cette phase correspond à la mobilisation des services publics locaux et nationaux principalement dans le secteur sanitaire et social. Les Préfets pilotent les cellules de crise en zone de défense ou dans les départements. Ils peuvent décider, après une analyse de la situation, la mise en œuvre des certaines des actions prévues dans le plan départemental canicule.
Selon la situation, la Croix-Rouge française mobilise ses moyens, de façon à être prête à intervenir sans délai dès le déclenchement du Niveau 3 ; ou met en œuvre certaines des actions, sur demande du Préfet.

Niveau 3 - Alerte

Il est activé lorsque les indices biométéorologiques du jour atteignent ou dépassent les seuils dans au moins un département. Il est déclenché par le ministre de la Santé, qui en informe les Préfets concernés. Il correspond à la mise en œuvre des actions prévues aux échelons national et départemental. Les Préfets actionnent les Plans Bleu, Blanc, Rouge, et Vermeil, ainsi que les associations de bénévoles.
La Croix-Rouge française déclenche ses actions conformément à ses engagements auprès de ses établissements et des Préfets.

Niveau 4 - Mobilisation maximale

Il est activé si le phénomène, par son intensité ou sa généralisation à une large partie du territoire, entraîne des effets collatéraux. A ce niveau, le Premier ministre peut décider de réquisitionner tous les moyens adaptés à la gestion de la catastrophe, et mobilise les ministères concernés.
La Croix-Rouge française déclenche ses actions conformément à ses engagements auprès de ses établissements et des Préfets. Elle se tient à la disposition des pouvoirs publics pour une réquisition éventuelle.